Organisme de charité - #858222573RR0001
 

© 2016 Maison Monbourquette 

Témoignages inspirants

SE REPRENDRE EN MAIN | À la suite d’un deuil qui m’a complètement bouleversée, j’ai suivi le conseil du médecin en service à l’Unité des soins palliatifs de l’Hôpital Notre-Dame du CHUM et je me suis dirigée vers la Maison Monbourquette. J’ai été prise en charge par l’une de vos bénévoles expérimentées en suivi de deuil. 
Après cinq rencontres et quelques suggestions judicieuses de sa part, je reprends graduellement goût à la vie. Mon cheminement n’est pas de tout repos, mais je sens que je m’enligne dans la bonne direction et c’est en grande partie grâce à l’aide de cette bénévole. Son écoute active, ses interventions minimalistes, mais ô combien judicieuses, sa présence chaleureuse et sa générosité m’ont donné le courage de me reprendre en main.
Monique (Janvier 2018)

PRENDRE SOIN DE MOI ET APPRIVOISER CE DEUIL | Je tiens à témoigner du grand soutien dans l'accompagnement de l’une de vos intervenantes à la suite au décès de ma fille Katrine, foudroyée par un cancer à l'âge de 35 ans et maman de deux jeunes enfants.

Lire la suite >

UNE BOUÉE POUR REGAGNER LA RIVE | J'ai perdu mon père en novembre 2015. Au-delà de la perte de Papa, ce qui a été difficile, c'est de me sentir si seule entourée de ma famille. Notre façon de vivre ce deuil était tellement différente ! À la Maison Monbourquette, j'ai pu obtenir l'aide d'une intervenante qui a pu mettre des mots sur ce que je vivais, qui m'a écoutée sans jugement.

Cela a été une bouée... le temps que je puisse moi-même regagner la rive !

Merci à toute l'équipe de la Maison Monbourquette pour son soutien.

Lyne Girouard

(photo : Lyne et son Papa, en mars 2015)

RENCONTRE AVEC LISETTE JEAN, FONDATRICE DE LA MAISON MONBOURQUETTE | Le 29 novembre 2017, Madame Lisette Jean a été décorée de la médaille du 150ième anniversaire du Sénat du Canada. Elle a reçu cette distinction afin de souligner son engagement social exceptionnel en tant que fondatrice de la Maison Monbourquette. Elle nous raconte ici le parcours qui l'a mené à fonder l'organisme.

PARCOURS DE DEUIL | En 2017, Suzanne a suivi la formation pour devenir bénévole à la Maison Monbourquette. Trois ans plus tôt, c'est en deuil de son conjoint qu'elle y était venue pour chercher du soutien. Voici son témoignage.                                                   

Lire la suite >

RENCONTRE AVEC LOUISE PORTAL | ''Pauline et moi''. Nous avons eu le privilège de rencontrer Louise Portal. Elle nous livre un témoignage inspirant sur le deuil et l'écriture comme moyen de s'aider.

Le dernier livre de Louise Portal, «PAULINE ET MOI», récit autour du deuil de sa sœur jumelle, est en vente à la Maison Monbourquette et sur http://mbourquette.myshopify.com/collections/librairie .

Merci à Louise Portal pour sa générosité et aux Éditions Druide !

MME BÉLISLE | Un espace d'humanité. Le 28 février 2011 mon conjoint perdait la vie, subitement. Hospitalisé depuis deux jours suite à une pneumonie, les médecins le considéraient en bonne voie de guérison et, pour une raison que j'ignore encore à ce jour, son cœur a flanché, sans crier gare d'aucune façon. Il avait 62 ans et ne présentait aucune maladie connue. Nous formions un couple depuis onze ans et tout allait très bien. 

Lire la suite >

Voici les témoignages de différents endeuillés qui ont bénéficié des services de la Maison Monbourquette.

LE GÉNÉRAL DALLAIRE | Le Général Roméo Dallaire a généreusement accepté de partager son vécu avec nous. Par son message, il encourage les personnes en détresse vivant un deuil à demander de l'aide plutôt que de s'isoler, notamment en ayant recours aux services de la Maison Monbourquette.

M. LEGENDRE | Visionnez ce témoignage édifiant d'un homme en deuil qui a bénéficié d'un accompagnement à la Maison Monbourquette à la suite du deuil de sa conjointe. Accepter d'être aidé, ce n'est pas être faible, nous dit-il : que l'on soit un homme ou une femme, le deuil est une épreuve douloureuse à traverser... et la Maison Monbourquette peut vous accompagner pour le vivre et s'en sortir.

Please reload